morceaux

play

PORTRAIT SINGULIER #2

Clarinette - Ayumi Mori

voir le projet

Les oppositions, les séparations, les idées contradictoires, les paradoxes… Ces dualités l'attirent, et c'est pour cela qu’Ayumi Mori aime observer les partitions et leurs compositeurs ; se plonger à bras-le-corps dans une sonate de Ligeti sans corde en Do, dans l’impossible clarinette en Mi bémol de Sciarrino et dans les incantations de « Voix instrumentalisée » de Globokar.

 

Elle choisis ses œuvres rares, ces musiques injouées, parfois malgré elle, mais avec la conviction de vouloir les faire voyager.

« La vie m’a fait venir d’un lointain Japon sans savoir vraiment pourquoi, contrairement à ce que je m’étais imaginé comme étant l'avenir ; petite enfant timide que j’étais, je partage un dimanche matin avec vous, en espérant que cette heureuse coïncidence sera partagée. » Ayumi MORI -

 

45 min environ

 

En coproduction avec Why Note, département musique du Consortium, Centre d'art contemporain, Dijon

suivant

Le Consortium, Centre d'art contemporain, Dijon

infos Why Note