morceaux

play
suivant

Whatspop / Aurélien Dumont

Projet

Note d'intention du compositeur :

Le point de départ de cette proposition musicale vient de la ma lecture du dernier ouvrage de Pacôme Thiellement, L’enquête infinie (PUF, 2021). Dans cet essai, l’auteur convoque, au sein d’un questionnement existentiel passionnant, différentes personnalités qui ont marqué l’histoire du XXe siècle à nos jours, dont nombre d’artistes. Les résonances créées dans ce labyrinthe temporel y sont à la fois surprenantes et troublantes : l’hétérogénéité des sujets prend une forme singulière où des figures comme Mallarmé, Jarry, Poe, Van Gogh, Philip K. Dick côtoient Moebius, David Bowie, Jack l’éventreur ou encore Nicolas Sarkozy.

Dans ce panorama à la fois chaotique et jubilatoire manquaient à mes yeux les compositeurs de musiques écrites, expérimentales ou « contemporaines », l’auteur faisant référence à une culture populaire qui s’étendrait duThéâtre élisabéthain au XVIe siècle jusqu’aux séries télévisées d’aujourd’hui en passant par le jazz et le cinéma au début du XX , par le roman de science-fiction et la musique pop dans les années 1960-1970, ou encore par la bande dessinée dans les années 1970-1990.

On pourrait aussi voir dans cette chronologie une couleur commune à la fois émancipatrice et fantastique, qui n’est nullement absente des musiques écrites qui peuvent trouver des connexions avec la musique pop. Debussy n’a-t-il pas mis en musique les mots de Poe dans La chute de la maison Usher dont la première trace enregistrée figure sur un concept album du groupe de rock progressif The Alan Parsons Project en 1976 (Tales of History and Imagination) ? Le second disque d’Ummagumma de Pink Floyd ne transpire-t-il pas l’influence d’Edgard Varèse ? Sting n’a-t-il pas interprété les chansons de John Dowland ? En me posant ces questions, je réalise qu’il serait possible de les mettre en regard au sein d’une œuvre musicale qui prendrait une forme proche de l’enquête de Pacôme Thiellement et de faire ainsi dialoguer des références complétements réorchestrées, notamment avec le principe compositionnel des OEM (Objets Esthétiquement Modifiés), avec des pastiches de musique de série télé ou de films de science-fiction.

Aurélien Dumont

 

Programme

Interprètes

Conception musicale, composition
Aurélien Dumont

soprano, Juliette Allen
clarinette, Ayumi Mori
trompette, André Feydy
violoncelle, Alexa Ciciretti
guitare électrique, Christelle Séry
accordéon microtonal, Fanny Vicens
percussions, Sylvain Lemêtre
chef, Guillaume Bourgogne



Scène Nationale d'Orléans (45)