tracks

play

PAGES ELECTRIQUES

Sortie de résidence Campo Santo, impure histoire de fantôme

go to project

Musique de création pour une guitare électrique

 

La guitare électrique offre un vaste champ de recherches, notamment pour ce qui est des effets de masse, de textures ou de temps différés. Pourtant, sa tradition musicale, très associée au rock et au jazz, est plutôt constituée de transmission orale et d’expérimentation empirique.

Avec la série de concerts Pages électriques, Christelle Séry a entrepris de faire connaître et de développer un répertoire contemporain propre à cet instrument. Yurei est extraite de Campo Santo, impure histoire de fantômes, projet multimédia de Jérôme Combier élaboré lors d’une résidence au château de Chambord et qui sera créé à la Scène Nationale d’Orléans les 14 et 15 décembre 2016.

 

Pionnier du minimalisme, Steve Reich a composé Electric counterpoint en 1987, pour le guitariste Pat Metheny. Dans Quattro nudi, composée pour Christelle Séry en 2014, le compositeur Marco Momi explore la solitude de l’instrumentiste.

Dans Ricercar a 11, Frédéric Pattar s’inspire du phénomène physique dit « effet Joule ». Avec Trash TV Trance (2002), Fausto Romitelli intègre aux recherches contemporaines les aspects les plus bruitistes du rock.

 

Premier prix de guitare du Conservatoire national supérieur de musique, Christelle Séry s’est progressivement orientée vers le répertoire contemporain, le spectacle vivant, les musiques improvisées et amplifiées. Membre de l’Ensemble Cairn depuis sa création par Jérôme Combier en 1997, elle joue également avec l’Ensemble Intercontemporain.

next

where Théâtre Nicolas Peskine, Blois